Osh le Secret Gardé Index du Forum


 
Osh le Secret Gardé Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: [Evènement] Fête d'Ekyria ::
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Osh le Secret Gardé Index du Forum -> | - Terre - | Continent d'Astès :: Elis, la Capitale -> Temple
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cassialys Trentor
Sous l'Oeil des Veilleurs

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 48
Race: Hërn
Zone: Astès
Âge: 23 ans

MessagePosté le: Sam 19 Fév - 09:58 (2011)    Sujet du message: [Evènement] Fête d'Ekyria Répondre en citant

Au moins l'avantage des moments de fête comme celle-là était la profusion de nourriture et de boisson. Cassialys n'allait pas ignorer au moins ce petit détail. Au moins, c'était à disposition. Mais elle ressentit à nouveau son mal-être. La Fête d'Ekyria était aussi fêté dans son village. Ce serait la première fois de sa vie qu'elle n'en serait pas. Le rire des villageois qui trinquaient ensemble, les enfants qui jouaient et qui participaient à des petits concours spécialement prévues pour eux... La vie simple comme on savait l'apprécier, avant de revenir au train-train habituel de la vie... Elle eut un petit soupir nostalgique, avant de se ressaisir. Elle devait penser à son avenir et à ses désirs personnels.

Ici, les gens aussi riaient, s'esclaffaient, et quelques soient leurs tenues. La musique était entraînante et elle observait par moment des gens qui se laissaient aller presque en dansant sur place pour suivre le rythme presque envoûtant. Mais il y avait trop de monde et il n'y avait pas de cette convivialité de personnes qui se connaissaient tous depuis des années. Là on découvrait bien que les gens n'étaient là que pour se réunir pour la forme... Et manger et boire au nom de ce rassemblement. Cassialys avait remarqué que des Nobles se baladaient parmi des gens plus simples. Elle en restait sceptique quand à ce mélange... Elle se rappelait trop la réaction de sa première rencontre avec cette espèce là... Autant ne pas trop s'en approcher pour le moment...

Sans trop bousculer les gens ; elle ne tenait pas déjà à provoquer des heurts, elle se rapprocha du buffet. La quantité de mets et de plats était vertigineuse. Comment le peuple réuni ici allait pouvoir dévorer tout cela en une seule journée ? Elle hallucinait... Encore une spécificité à la vie. Mais était-ce vraiment nécessaire toute cette abondance ? Si tout n'était pas mangé, ce serait un véritable gâchis.

Tout en essayant de remettre ses pensées en place, elle se prit une coupe d'hydromel et opta pour quelques morceaux d'une succulente quiche au lard. Après tout, elle devait paraître comme une habituée des lieux... même si elle était un peu tendue.
Savourant sa part de quiche, elle commença à observer les gens qui discutaillaient autour d'elle. Que des inconnus... Elle se reprit un autre morceau et alla se trouver un espace un peu plus large pour mieux "respirer"
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 19 Fév - 09:58 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Vyssi Astadien
Sous l'Oeil des Veilleurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 67
Race: Aolia
Zone: Hauts-Quartiers
Âge: 23 ans

MessagePosté le: Dim 20 Fév - 14:29 (2011)    Sujet du message: [Evènement] Fête d'Ekyria Répondre en citant

Vyssi écarquilla les yeux en se rendant compte que Kilstan dénigrait son activité, ou tout du moins, estimait que l'on pouvait la dénigrer. Si la musicienne n'avait guère de considération pour les miliciens de basse caste, sans éducation, qui parfois poussaient la vulgarité jusqu'à la siffler lorsqu'elle passait à côté d'une garnison, elle restait emplie de respect et d'admiration pour les têtes pensantes qui parvenaient à refouler la crasse et la misère.

Seigneur Dieu! Un travail diminuant? Les misérables qui ne savent reconnaître votre labeur sont certainement ceux qui craignent le plus le châtiment de la Justice!

Devant l'amour humble que cet homme portait à son métier, à son devoir, Vyssi avait envie de poser ses doigts sur son épaule massive pour lui dire toute l'admiration qu'elle portait à leurs valeurs communes.

Vous êtes représentant de Dieu sur terre, vous vous attelez sans rechigner à la tâche la plus dur qu'il soit: faire respecter des lois de Dieu et de la Société, afin que l'espèce humaine ne périclite pas, ne se vautre pas dans la fange...
Vyssi glissa un regard sur un homme crasseux qui se servait à pleine poignées dans les petits fours offerts par le Roi... Ce qui est, je crains, sa tendance naturelle...

Le ton de Vyssi exprimait clairement le dégoût. Mais changea du tout au tout quand Kilstan l'interrogea sur son passé. Il avait raison d'éviter les sujets risqués sur la métaphysique humaine...

Oh, en vérité, je vis à Elis depuis plusieurs années. Dans la famille Astadien, les femmes sont envoyées à l'adolescence pour apprendre les arts des autres continents!

Elle avait l'habitude des regards étonnés, aussi anticipa t-elle une réaction qui ne serait peut-être pas venue...

Les gens d'ici trouvent qu'il s'agit d'une drôle de coutume! La famille Astadien place la culture très haut dans l'échelle de ses priorités. Ainsi, j'ai appris la musique auprès des Érudits du Collège.

Vyssi attrapa un petit four sur un étal et croqua dedans sans quitter Kilstan des yeux.

Vous aimez la musique Kilstan?

Les soldats étaient rarement mélomanes, mais...
________________________________________________________________

Revenir en haut
Kilstan Oss
Initiés au Secret

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 72
Race: Hërn
Zone: Elis
Âge: 27

MessagePosté le: Lun 28 Fév - 15:51 (2011)    Sujet du message: [Evènement] Fête d'Ekyria Répondre en citant

Pourquoi Kilstan voyait-il toujours une arrière pensée, un sous-entendu derrière chaque parole dès lors que son interlocuteur connaissait son nom. Certes, c'était un mécanisme de défense tout à fait commun dans sa caste, et c'était même la moindre des précautions. Pourtant, il aurait aimé pouvoir se permettre d'être beaucoup moins méfiant, simplement discuter sans voir une implication à chaque phrase.

Là, par exemple, Vyssi semblait foncièrement apprécier ce qu'il faisait, voir même trouver ridicule qu'on puisse déprécier une telle occupation. Et pourtant...Quelque chose dans l'emphase qu'elle mettait dans ses mots...Comme si c'était trop beau pour être vrai. Il existait des gens qui pensaient ainsi, Kilstan n'était pas bête il le savait. Mais que comme par hasard cette magnifique femme soit en tel accord avec lui juste après avoir appris son ascendance, c'était une trop grande coïncidence. Et penser ainsi avait une fâcheuse tendance à lui gâcher le plaisir de la conversation, obligé qu'il était à faire attention à toutes les attitudes de son interlocuteur, et à tous ses mots. Cela se traduisait aussi physiquement, bien que ce soit assez peu perceptible. Une plus grande raideur dans la posture et les gestes, un sourire moins franc, une certaine froideur dans le tond et sécheresse dans les réponses.

Encore une fois, la politique extérieure ne l'intéressait pas, il ne savait donc rien des coutumes Astadiennes. Mais s'intéresser avant tout à la culture ne lui semblait pas si stupide. Ce n'était pas fait pour les gens comme lui, les hommes d'actions, mais pour les autres c'était surement plus important et gratifiant que la guerre. Il plairait surement à Valentin d'aller dans ce genre de contrés. Peut-être l'avait-il déjà fait...Vraiment, un crochet par chez lui s'imposait.

La musique? Je vais être franc, il m'arrive d'en entendre en effet mais je en suis pas un grand mélomane. Et vous trouvez votre bonheur en Elis? Je voudrais bien pouvoir vous donner les bonnes adresses mais je n'y connais malheureusement rien. Peut-être que mon frère vous serait d'une plus grande aide...Je crois qu'une de mes sœurs est musicienne aussi...*Ou était-ce sculpteuse? Ho ça fait vraiment trop longtemps que je ne les aient pas vus...*
Enfin je ne vais pas pouvoir vous entretenir sur ce sujet malheureusement. Vous jouez de quel instrument?

________________________________________________________________

« Si jamais l’homme qui vous pourchasse est grand et fort, et porte un casque à l’emblème de l’ours grondant, ne vous rendez pas. Car s’il vous attrape, l’Ours d’Elis vous mangera »
Surtout si vous êtes un poney...
Revenir en haut
Vyssi Astadien
Sous l'Oeil des Veilleurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 67
Race: Aolia
Zone: Hauts-Quartiers
Âge: 23 ans

MessagePosté le: Lun 28 Fév - 21:21 (2011)    Sujet du message: [Evènement] Fête d'Ekyria Répondre en citant

Au fil des mots qui s'échappaient entre ses lèvres, Vyssi voyait son interlocuteur carrer les épaules, le regard légèrement baissé. Surprise de cette réaction, elle l'interrogea, muette, d'un simple regard étonné. Contrairement à la plupart des soldats, il paraissait ne pas approuver les compliments sincères qu'elle lui adressait. Un officier modeste? Quelle chose bizarre, inattendue. Un voile de doute obscurcit momentanément les traits de la Khréhâlienne qui reprit pourtant contenance quand Kilstan Oss relança la discussion.
Ouf, il ne trouvait pas sa compagnie désagréable, sans quoi il n'aurait pas relancé la conversation, mais sa façon d'osciller d'un pied sur l'autre exprimait clairement son malaise.
Vyssi avait été éduquée dans un seul objectif: plaire. Les hommes, vaniteux, aiment souvent ceux qui leur tendent une glace et abondent de compliments. La musicienne, en bon miroir à son insu, était elle aussi devenue hésitante, incertaine. Comme si le simple fait de ne pas recevoir de regard approbateur était le signe même qu'elle ne plaisait pas. Intimidée, elle frotta l'ongle de son pouce contre sa lèvre inférieure, mimique de son enfant que les coups de trique n'avaient su faire passer.
Elle ne fut guère étonnée quand l'officier lui grommela qu'il ne s'y entendait guère en Art, mais lorsque celui-ci évoqua une famille qu'il ne connaissait pas, elle écarquilla les yeux, sans le vouloir:

Seigneur Dieu! Votre propre fratrie vous est inconnue, quelle chose étrange!  Se rendant compte que sa remarque spontanée était probablement tout à fait déplacée, Vyssi baissa la tête en signe d'excuse: Je vous demande pardon Messire, en Khréhâl, la famille est une institution à laquelle on ne déroge en aucun cas...

Vyssi releva la tête avec un pauvre sourire et s'expliqua un peu plus:

Pour exemple, je reçois chaque semaine une lettre de mes soeurs. Elles sont quatre, sur tous les continents! Enfin presque!

Vyssi sourit et se perdit momentanément dans ses pensées, happée par des images d'îles et de pierreries, de vents chauds et de palais... Une question de son interlocuteur la ramena à la fête d'Ekyria, dans les rues d'Elis:

Je joue du piano. Entre autres. Un musicien accompli doit savoir caresser cordes et touches, embrasser flûtes et embouchures diverses pour le plaisir de ses auditeurs.

La passion de son travail lui imposait un vocabulaire parfois tendancieux, et quelqu'un la méconnaissant pouvait croire que l'éclat qui faisait briller ses yeux était dû à des pensées peu pieuses, mais non. La musique était seule responsable de cet air amoureux.

Messire, j'aimerai beaucoup rencontrer votre soeur et m'entretenir directement avec elle de ses talents. Vyssi osa un petit sourire moqueur Je crois que ce sera pour moi la meilleure façon d'en connaître d'avantage sur elle. Habite-t elle à Elis?

La conversation était plus badine, la tension de la musicienne s'apaisait. Elle attrapa une assiette de petites mignardises et la présenta à Kilstan avant de se servir à son tour d'un choux fourré au chocolat et recouvert d'un nappage brillant.  Vyssi hésita quelques secondes, une pensée venait d'effleurer son esprit...

Messire... Vous devez certainement être un familier de la caserne, me trompe-je? Quelques secondes planèrent, avant que la musicienne n'ose reprendre la parole: Croyiez-vous que ma présence dans ces lieux masculins ne dérange, ou ne choque? Voyez vous... Je souhaite composer un morceau qui représente Elis dans son ensemble. Pour cela, j'essaie de m'inspirer de l'ambiance de chacun de ses quartiers et la caserne est à mon sens un lieu clef de cette cité... Mais ce n'est pas un lieu de femme...

La jeune femme marqua une pause avant de lever son regard ombré de longs cils sombres sur l'officier.

Comprenez-vous mon dilemme?

Pour être sûr qu'il ne prenne pas sa demande pour une volonté d'obtenir des faveurs, Vyssi compléta:

Un simple conseil aurait une grande valeur à mes yeux.

Le morceau qu'elle évoquait était pour l'instant une simple lubie qui lui trottait dans la tête depuis quelques semaines et qu'elle ne savait comment entamer. Peut-être que cette rencontre opportune, sous le regard de Dieu, devant sa maison, serait le commencement de l'oeuvre qui la rendrait célèbre? Cette simple pensée de gloire fit monter le rouge aux joues de la musicienne.
________________________________________________________________

Revenir en haut
Kilstan Oss
Initiés au Secret

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 72
Race: Hërn
Zone: Elis
Âge: 27

MessagePosté le: Mar 1 Mar - 15:05 (2011)    Sujet du message: [Evènement] Fête d'Ekyria Répondre en citant

Avait-elle capté sa réticence? Entre le petit regard inquiet qu'elle lui avait lancé, sa posture devenue moins assurée, et un petit tic typique des gens nerveux, il se doutait que quelque chose l'avait troublée. A force d'interrogatoires, on savait reconnaitre une personne mal à l'aise, c'était très pratique pour savoir quand quelqu'un mentait ou cachait quelque chose. Sans y être particulièrement doué, Kilstan en avait vu assez pour savoir quelques trucs, et là il pouvait dire qu'elle avait perdue de son assurance. Quand il évoqua sa famille et surtout sa maigre connaissance de celle-ci, elle ne put retenir une exclamation de surprise.

Ne vous excusez pas. Je sais que pour beaucoup la famille est une pierre angulaire de la vie. Moi-même paradoxalement, je suis très attaché à la mienne bien que je ne la vois que très peu. Mais voyez-vous, même si la coutume est morte, il était encore obligatoire à mon époque d'offrir son ainé à l'armée pour ses 7 ans. Ce fut mon cas. Et durant toute cette période j'ai très peu vu mon entourage. J'ai gardé cette habitude avec le temps, et donc j'avoue ne pas les connaitre autant que je le voudrais. C'est d'ailleurs mon frère Valentin qui m'a écrit la missive de tout à l'heure à l'occasion de son retour en ville. Il est bien que vous mainteniez ce contact avec vos soeurs, surtout si vous êtes si éloignées les unes des autres.

Il rigola un peu de l'ironie de la chose. Il lui suffisait de traverser la ville pour aller voir les siens, et pourtant il avait moins de contacts avec eux que cette femme n'en avait avec ses soeurs éparpillées aux quatre coins du monde. Ironique de voir comment parfois la distance renforçait certains liens, et la proximité en détruisait d'autres.

Elle lui parla ensuite de son art, en des termes pour le moins...expressifs. Kilstan ne put retenir un haussement de sourcils. Avait-il bien entendu ce qu'il avait entendu? Des gens plus sanguins que lui auraient vu dans ce phrasé une invitation à la débauche évidente. S'en était-elle rendue compte? Alors qu'elle lui tendait un plateau de douceur dans lequel il se servit, et qu'il essayait de ne pas faire de lien entre ses déclarations précédentes et l'éclat de ses yeux, elle lui posa des questions sur sa soeur.

Et bien...Je...Soyez sûr que je lui parlerais de vous à la première occasion. Je pense qu'elle n'aura aucun de mal à vous retrouver.

Ho le joli moyen de noyer le poisson. Il n'était même pas sûr qu'elle était vraiment musicienne, et encore moins de sa localisation actuelle. Alors arranger une entrevue...

Elle évoqua ensuite la caserne, et son envie d'y faire un tour afin de composer une ode à la ville. Le noble comprenait parfaitement le dilemme de la belle. Et pour être franc, l'imaginer elle, douce et belle femme en toilette élégante, subtilement parfumée, dans son univers sentant la bière et la crasse, où les rires gras et les blagues salaces fusaient comme l'eau d'une fontaine...Bizarrement ça ne collait pas. Ho il ne doutait pas que dans l'ensemble, les hommes se tiendraient plutôt bien...enfin relativement. Mais la plupart était quand même plutôt des rustres, pas forcément très finots, et puis l'effet du groupe...Il se pinça l'arrête du nez en pensant à la catastrophe que pourrait être une telle visite.

Je dirais déjà que tout dépend de que vous espérez capter. Vous êtes au moins réaliste sur un point, ce n'est pas du tout un univers de femmes, bien que notre Mécène en soit une. Votre simple présence modifiera radicalement l'ambiance des lieux.

*En mieux ou en moins bien, ça c'est une autre histoire*

Il y a un coin pour les femmes dont vous pourrez surement faire le tour sans trop de soucis, à mon avis. Par contre pour la partie hommes...Et bien je pourrais toujours vous faire faire une visite, mais sachez juste que votre présence influera beaucoup sur la situation. Vous ne pourrez pas passer inaperçue, ça c'est certains! Enfin noté cependant qu'il n'est rien de...disons poétique en ces lieux.


ça c'était le moins qu'on puisse dire!
________________________________________________________________

« Si jamais l’homme qui vous pourchasse est grand et fort, et porte un casque à l’emblème de l’ours grondant, ne vous rendez pas. Car s’il vous attrape, l’Ours d’Elis vous mangera »
Surtout si vous êtes un poney...


Dernière édition par Kilstan Oss le Jeu 17 Mar - 15:12 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Vyssi Astadien
Sous l'Oeil des Veilleurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 67
Race: Aolia
Zone: Hauts-Quartiers
Âge: 23 ans

MessagePosté le: Sam 12 Mar - 23:26 (2011)    Sujet du message: [Evènement] Fête d'Ekyria Répondre en citant

Vyssi s'inclina en remerciement du compliment reçu. Pour beaucoup, cette remarque serait passé pour une simple note de politesse, mais elle avait tellement de sentiments pour sa famille, et ses soeurs en particulier que toute parole respectueuse lui apparaissait glorifiante, tandis que les mots péjoratifs prenaient immédiatement le statut d'insulte.
Le climat s'était détendu et quand Vyssi posa plus de question sur la soeur de l'officier, celui-ci eu un rire embêté:


Si je vous comprends bien, je pourrais faire sa connaissance une fois que vous aurez évoqué avec elle notre conversation... Elle laissa planer un silence, un sourire moqueur clairement posé sur les lèvres... J'ai le sentiment que je n'en apprendrais pas plus sur son art dans les années qui viennent!


La musicienne s'autorisa à rire. Etait-ce l'hydromel pétillant qui disparaissait peu à peu de son verre ou bien l'atmosphère joyeuse de la place? Vyssi se sentait plus à l'aise, la glace était brisée entre elle et son interlocuteur gradé. Du moins y croyait-elle.
Quand il exposa les pièges et les inconvénients des environs de la prison, Vyssi se hâta de le rassurer, ou du moins de mieux lui expliquer son projet.


N'y a-t-il pas un endroit d'où l'on puisse voir sans être vu? Cachée derrière un nuage serait le poste d'observation idéal, hélas, je ne suis pas pourvue d'ailes!


Son rire cristallin s'éleva pour un maigre instant.


Voyez-vous, la musique que je veux écrire doit être l'image même d'Elis, le reflet de la ville. Chaque note doit évoquer les vies parallèles qui se déploient dans chacun des quartiers... La prison pour femmes... Certes, je la visiterais, mais elle est bien mineure en regard de la caserne!


Vyssi se mordilla la lèvre inférieure, toute à son dilemme de petite souris. Puis elle décida qu'elle y réfléchirait plus tard et haussa les épaules.


Voyons messire, la poésie se niche partout, à condition que l'on veuille bien la voir!


Elle allait continuer la discussion d'un ton badin, lorsqu'un éclat métallique attira son regard et lui fit cligner des yeux. Elle distingua nettement la lame très courte d'un poignard, comme ceux que l'on utilise pour ouvrir les coquillages, mais plus long et effiler. L'arme glissa sous une cape d'apparat, et une bourse de bonne facture tomba dans une petite main... Vyssi vit la scène se dérouler nettement, comme si tout autour c'était arrêté... Elle pâlit et saisit fermement l'avant-bras de l'officier:


Seigneur, je viens à l'instant d'être témoin d'un vol!


Le terme Seigneur était d'avantage adressé à Dieu qu'à Kilstan Oss. La voix de Vyssi était basse, modulée par l'émotion. Dans les Haut-Quartiers, la musicienne savait que ces larcins étaient monnaie courante, pour autant elle n'aurait jamais imaginé que des voleurs puissent se promener sur la Cour du Temple, sans impunité! Les malheureux, sous le regard même de Dieu, espéraient-ils passer inaperçus? La musicienne était choquée, tant par le vandalisme que par l'hérétisme dont faisaient preuve les voleurs.
Elle se recomposa un visage à peu près calme en regardant Kilstan et en attendant sa réaction.
________________________________________________________________

Revenir en haut
Kilstan Oss
Initiés au Secret

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 72
Race: Hërn
Zone: Elis
Âge: 27

MessagePosté le: Ven 18 Mar - 20:04 (2011)    Sujet du message: [Evènement] Fête d'Ekyria Répondre en citant

Il n'avait pas à prendre ombrage de l'humour sarcastique de la demoiselle. Il avait lui-même tendu le bâton pour se faire battre, et puis ce n'était pas totalement faux. Aussi il sourit à son bon mot tout en buvant sa coupe. Elle avait un naturel rafraîchissant lorsqu'elle s'adressait à lui, qui faisait plaisir à voir et entendre. Il desserra un peu les épaules, mais resta tout de même sur ses gardes. Il y avait trop de stratagèmes, souvent trop complexes pour lui, pour qu'il espère décoder entièrement les intentions derrière les gestes, et se protéger efficacement.

Une chose était sûre, elle avait une vraie passion pour son métier. Lorsqu'elle parlait de son projet, la jeune femme avait un bien attrayante lumière dans le regard. Malgré toute la bonne volonté dont aurait bien fait preuve le garde, son projet risquait d'être très dur à réaliser. Voir sans être vue, à la caserne? Très très difficile. Tout était justement fait pour qu'aucun intrus ne puisse venir observer à l'insu de tous. Il but une gorgée pour se laisser un peu de temps de réflexion.

Malheureusement je n'ai pas de nuage sur moi pour vous cacher. Peut-être un déguisement...


Il la scruta un instant. Elle ne duperait personne, elle n'avait ni l'allure ni la carrure d'un combattant.

...Non finalement c'est stupide. J'avoue être dans l'impasse.
Je ne suis par contre pas aussi philosophe que vous, et croyez moi, si il existe de la poésie en ces lieux, elle doit être bien cachée!


Il sourit à la dame car vraiment il avait peur qu'elle ne se fasse des illusions sur l'ambiance des lieux. C'était bien souvent pire que ce qu'on imaginait. Dans les meilleurs jours.

Elle saisit alors tout à coup son bras. Kilstan se raidit d'un seul coup à ce contact. Déjà parce qu'elle avait l'air effrayée, et ensuite parce que...Et bien...Au final il ne la connaissait pas du tout, et une attaque, même en pleine foule, était toujours une possibilité, même de la part de la moins soupçonnable des créatures. Fort heureusement pour elle, la fête et la conversation avaient endormi ses réflexes si bien qu'il ne la repoussa pas et pur l'entendre lui décrire un crime en cours. Même si il aurait plutôt été, fondamentalement, pour foncer dans le tas et interpeller l'importun, il y avait un protocole à suivre. Et là, il n'était pas en service, et pas impliqué dans l'acte. Par contre, surtout après tous les compliments dont elle l'avait gratifié, rester inactif serait très mal venu.

Il capta l'attention d'un des hommes en poste un peu plus. Ce n'était pas vraiment très difficile pour lui, vu qu'il dépassait tout le monde d'une bonne tête. Et quel soldat ne savait pas qui il était? D'un signe de tête discret, il lui fit comprendre que quelque chose se passait, ainsi que la direction de l'action. Qu'il prenne sur lui d'agir directement ou de venir le voir, il se mettrait en mouvement. Tout en mettant sa large main sur la plus menue qui lui tenait le bras, dans un geste de réconfort, il se dirigea naturellement dans la direction du voleur, mais sans geste brusques.

Ne vous inquiétez pas, tant que vous restez avec moi il ne peut pas vous arriver grand chose.

Enfin...Soit rien, soit très très grave. Si il se faisait parfois très discret, c'était justement parce qu'il risquait un peu de se faire attaquer en permanence par des gens cherchant vengeance ou accès au trône, mais inutile de le préciser.

Je...disons qu'il serait mal vu que j'agisse directement, mais j'ai prévenu une personne compétente normalement. Il faut par contre que vous agissiez de manière naturelle pour éviter d'éveiller ses soupçons. Ou en étions-nous déjà? A oui la poésie de la caserne. Concept un peu philosophique je pense. Mais vraiment j'ai du mal à imaginer un stratagème permettant de vous faire observer cet endroit sans que vous soyez repérée.

*Sans parler du niveau des conversations que vous risqueriez de capter...*


Il essayait de relancer un sujet de conversation badin, alors que son attention était fixée sur le voleur, prêt à réagir au cas où, mais sans le regarder trop fixement. Pas facile de faire tout ça en même temps. Kilstan était un guerrier, pas vraiment un pisteur...
________________________________________________________________

« Si jamais l’homme qui vous pourchasse est grand et fort, et porte un casque à l’emblème de l’ours grondant, ne vous rendez pas. Car s’il vous attrape, l’Ours d’Elis vous mangera »
Surtout si vous êtes un poney...
Revenir en haut
Cassialys Trentor
Sous l'Oeil des Veilleurs

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 48
Race: Hërn
Zone: Astès
Âge: 23 ans

MessagePosté le: Ven 18 Mar - 22:47 (2011)    Sujet du message: [Evènement] Fête d'Ekyria Répondre en citant

Les parts de quiche filaient aussi vite qu'elles étaient arrivées dans les mains de la jeune rôdeuse. Manquait plus que cela tient. Elle soupira en mangeant les dernières miettes de son menu repas. Elle avait encore faim. Et tout ce monde... elle haussa des épaules... Quand l'estomac demandait à être rempli, elle pouvait affronter cette foule. Et elle en profiterait pour remplir son verre par la même occasion. Tant que c'était la fête, elle ne paierait donc rien... Doucement et sereinement, elle pénétra dans la marée humaine, pour se fondre parmi eux et tenter de rejoindre la table des mets sans bousculer trop de monde. Elle ne tenait pas à s'attirer des ennuis.

Elle se faufila tant bien que mal et presque sous ses yeux, alors qu'elle cherchait à poser ses pieds sans marcher sur ceux d'un autre, elle aperçut le léger reflet d'une courte dague... Un jeune gosse venait à l'instant devant elle de voler une bourse en coupant ses attaches de cuir. Elle le regarda filer en douce, plus loin. Puis elle se sentit sourire. Le sale petit mioche... C'était par défi ou par hasard qu'il avait agi ? En tout cas, il aurait mieux fallu pas qu'il le fasse en face de Cassialys... Il allait avoir une bonne petite leçon.

Elle le suivit discrètement du regard, tout en allant vers les étalages de mets raffinés. Elle se servit une bonne part de tarte aux pommes et elle se rapprocha innocemment du gamin quand ce dernier se pointa comme si tout était normal ; ce qui était le cas pour le reste de l'assemblée des convives autour d'eux.

A défaut d'être prudent, il se croyait malin... On voyait bien la bourse qu'il tentait de cacher dans sa poche de pantalon. Cassialys manqua de déraper et se cogna au petit voleur, faisant tomber sa belle part de tarte par terre... Elle grommela de dépit.

"Flûte... Bon je vais devoir aller en reprendre. Excuse mon gars, j'espère que je t'ai pas fait mal dans ma maladresse. "

Le garçon trop sûr de lui lui fit signe que cela allait et il repartit. Cassialys souriait, tout en s'assurant qu'elle avait bien caché la bourse revolée... Il y avait pas une fortune ; quelques pièces d'or tout au plus, mais elle aimait berner les autres... Le détrousseur détroussé... La bonne blague. Puis elle repartit se reprendre une autre part de tarte au pomme. Quel gâchis pour l'autre tranche....
Revenir en haut
Vyssi Astadien
Sous l'Oeil des Veilleurs

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2011
Messages: 67
Race: Aolia
Zone: Hauts-Quartiers
Âge: 23 ans

MessagePosté le: Ven 18 Mar - 23:17 (2011)    Sujet du message: [Evènement] Fête d'Ekyria Répondre en citant

Vyssi enfonçait toujours ses doigts fins et ses ongles en amande dans l'épaisse tunique de son interlocuteur. Sous l'effet de la tension et de la peur, elle maintenait sans s'en rendre compte une pression qui devait être parfaitement désagréable. Malgré les paroles et les gestes de Kilstan, se voulant rassurants, la musicienne tremblait de tout son corps et, comme une petite fille recherchant la protection d'un grand et fort gaillard, elle se serra contre le corps de l'officier. En cas de danger, oubliées les bonnes manières, l'humour et l'air détaché.
Lorsqu'il parla de dissimulation, Vyssi lui adressa un regard horrifié:

Croyez-vous donc que je doive me dissimuler? Mais, ce voleur s'éloigne et nous sommes au coeur d'une foule immense, comment pourrait-il m'en vouloir à moi?

Vyssi lu l'incompréhension dans le regard que lui adressa Kilstan Oss. Ce n'est qu'après quelques secondes qu'elle comprit sa bévue. Pour lui sortir le dramatique incident de la tête, il lui reparlait de la prison. Pourtant, il semblait pister le voleur puisque Vyssi suivait l'officier dans le sillage de l'adolescent chapardeur.

  Il veut continuer à discuter? Mais, que va t-il faire de ce voleur? Seigneur, vois le crime et rend son bien à l'homme qui s'est fait dérobé son juste salaire!


Vyssi n'eut même pas le temps de rougir de sa méprise:

Oh! Messire, quelqu'un vient de renverser notre homme! Nous allons le perdre! Vyssi réfléchi un instant puis se stoppa et tira le bras de Kilstan pour l'obliger à s'arrêter.

Et s'il avait agit avec un complice? Peut-être nous a-t-il remarqué.... Le regard de la musicienne s'éleva sur la tignasse largement visible qui plafonnait bien au-dessus de toutes les têtes... Avec un éclair de génie, elle affirma d'un ton plus assuré:
Se sachant prit en chasse, notre voleur a fait passer l'objet de son larcin à une complice! Ne croyez-vous la chose possible?

Vyssi regarda de nouveau devant elle et constata, déçue, que l'adolescent avait déjà disparu! Au contraire de la femme qui avait gaspillé une part de tarte pour protéger son complice! Double méfait: on jette la nourriture généreusement offerte par le Roi dans le but de faire diversion! 

Ne devrions-nous pas récupérer cette bourse et la rendre à son légitime propriétaire? Je suis sûre que c'est cette femme qui la possède!

Vyssi désigna du doigt une brunette qui avalait à grandes bouchées une part de tarte aux pommes bien dorée. Bien sûr dans le "devrions-nous récupérer cette bourse", il fallait plutôt comprendre: "Monsieur le soldat, ne devriez-vous pas offrir votre vie à la justice et récupérer cet objet quoi qu'il en coûte" . Les yeux écarquillés par l'exaltation, Vyssi contemplait l'officier.
________________________________________________________________

Revenir en haut
Kilstan Oss
Initiés au Secret

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 72
Race: Hërn
Zone: Elis
Âge: 27

MessagePosté le: Lun 21 Mar - 00:20 (2011)    Sujet du message: [Evènement] Fête d'Ekyria Répondre en citant

Holà...La situation commençait à lui échapper. Ce n'était pas bon. Elle avait certes fait montre d'un grand intérêt pour le maintiens de la Justice un peu plus tôt, mais quand même. Elle ne voulait pas démordre de ce banal larcin, comme il devait déjà en y avoir eu des centaines dans cette journée. Elle s'accrochait de plus en plus fort à lui, comme effrayée.

Non je ne pense pas que vous devriez vous cacher. Juste...Si je me met à fendre la foule en criant pour lui mettre la main dessus, que croyez-vous qu'il va se passer? Le plus simple, c'est d'essayer de s'approcher discrètement de lui pour l'attraper en flagrant délit sans qu'il ai de possibilité de s'enfuir. Et pour ça, il faut continuer à faire comme si tout se passait normalement.

Même si il condamnait le vol, comme tous les autres crimes, ce n'était pas vraiment son domaine de travail. Il frayait avec de plus gros poissons, et aujourd'hui était un peu son jour de repos en quelque sorte. Évidemment, comme pour la gamine qui l'avait bousculé, si une situation se présentait devant lui, il réagirait. Mais là...Il pistait un homme dont il n'avait même pas réellement vu le méfait, sur les conseils d'une Dame qu'il avait rencontré depuis moins d'une heure. Enfin, il ne comptait ni passer pour un couard ou un fainéant, mais quand même...C'était beaucoup d'efforts pour pas grand chose.

Et maintenant, le bougre venait soi-disant de refiler son butin à un hypothétique complice? Holà...ça devenait bien compliqué! Il avait effectivement entendu parlé de ce genre de stratagèmes à la mode chez les petits voleurs à la manque, mais il ne pensait pas qu'il allait devoir procéder à l'arrestation de l'un d'eux. Elle l'avait obligé à s'arrêter pour lui exposer sa brillante déduction, et le regardait maintenant avec des eux lumineux, en quête d'instructions. Elle avait une telle...passion...On aurait dit une enfant découvrant une nouvelle expérience. Comment dire non à des yeux pareils? Il eu un petit sourire paternaliste, et maintint sa prise sur la main de la douce.

Ne vous inquiétez pas, je m'en occupe. Allons donc discuter un moment avec cette Dame pour savoir ce qu'il en est. Mais avec un peu de discrétion s'il vous plait. J'aimerais ne pas trop provoquer de panique. Essayons de faire ça rapidement et sans heurts.

Il la poussa un peu, et en tout en marchant tranquillement, ils se rapprochèrent naturellement de la cible. Là encore, sans geste brusque, il lui mit simplement la main sur l'épaule, afin d'assurer une prise. Pas d'agression, mais dans quelques secondes, elle ne pourrait plus espérer s'enfuir.

Excusez-moi, Garde de la cité. Il semblerait que vous possédez quelque chose qui ne vous appartient pas. J'aimerais le récupérer.

Simple et efficace, dit avec le sourire et sans menace pour l'instant. Selon sa réaction, il aviserait.
________________________________________________________________

« Si jamais l’homme qui vous pourchasse est grand et fort, et porte un casque à l’emblème de l’ours grondant, ne vous rendez pas. Car s’il vous attrape, l’Ours d’Elis vous mangera »
Surtout si vous êtes un poney...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:41 (2017)    Sujet du message: [Evènement] Fête d'Ekyria

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Osh le Secret Gardé Index du Forum -> | - Terre - | Continent d'Astès :: Elis, la Capitale -> Temple Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Se rendre sur le portail TourDeJeuVoir les explications de cet anneau sur le site TourdeJeuVoir la liste des jeux de cet anneauPour avoir un jeu de cet anneau au hasardPour voir le jeu précédent de cet anneauPour voir le jeu suivant de cet anneau