Osh le Secret Gardé Index du Forum


 
Osh le Secret Gardé Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Autour de la vie mortelle ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Osh le Secret Gardé Index du Forum -> | - Très Hautes Sphères - | -> :: Le phare ::
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aanté
Fondateurs

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2010
Messages: 201
Race: Divine
Zone: Très Haute Sphère
Âge: Éternel

MessagePosté le: Ven 14 Oct - 13:45 (2011)    Sujet du message: Autour de la vie mortelle Répondre en citant

.:: Autour de la vie mortelle ::.
    Vous trouverez ici quelques autres aspects pratiques nécessaires pour le quotidien en nos contrées.





.:: Les Secteurs d’activité ::.


    Pour installer votre personnage, vous devez lui trouver un métier. Nous n'avons pas de liste de professions à proprement parler mais nous disposons de cinq castes dans lesquelles vous devriez pouvoir orienter votre personnage.

    • Noble : enclin à la politique, le noble est de sang Royal et siégera à la cour du roi une fois reconnu. Cependant, le privilège de la naissance ne fait pas tout. Dès l’âge de 13 ans, l’enfant est envoyé chez un précepteur avec qui il étudiera une discipline particulière et ne retrouvera son rang que lorsqu'il aura prouvé sa valeur aux yeux du roi. Privilège : peut disposer d’une grande richesse et d'une suite, sa parole a généralement plus de poids. Une fois son rang reconnu, il est, sauf si un Juge le décide, au dessus des lois.

    • Érudit : enclin au savoir, il peut être hébergé au Collège s'il le désire et évoluera dans sa connaissance pour servir la Science. Ils soignent, enseignent, observent, inventent, sous l’œil des veilleurs. Privilège : dispose de moyens très importants pour leurs projets.

    • Négoce : enclin au commerce, il aura son affaire pour vivre. Il dépendra donc de ses moyens pour vivre dans une modeste baraque ou une somptueuse demeure. Privilège : 3 PNJs maximum.

    • Militaire : enclin à la loyauté envers le roi et les veilleurs, il répond aux appels de ces derniers pour appliquer leur volonté. Il dispose, si besoin, de dispensaires en ville que les marchands entretiennent contre des escortes commerciales. Il peut aussi trouver refuge à la caserne du château où il s'entraîne quotidiennement. Privilège : 5 PNJs maximum

    • Errant : enclin à d’autres aspirations, il n’est pas reconnu par le roi et ne bénéficie en général pas de l’éducation ni des soins. Il n’est pas forcément un voleur, juste issu d’autres corps de métiers. Privilège : variable en fonction de la discipline et de sa nécessité.


    Nous ne vous demandons pas de limiter votre personnage à une seule vision du travail. Un militaire peut être un mercenaire, un scientifique un jardinier, tout comme un négociant peut être un forgeron. Selon l’évolution de votre personnage, celui-ci peut passer d’un secteur d’activité à un autre. Cependant, si vous pouvez faire emprunter des passerelles à votre personnage vers les autres secteurs, vous devez les justifier et le jouer en RP.

    Selon votre secteur d’activité, vous pouvez avoir accès à des lieux en particulier. Les militaires, par exemple, sont plus enclins à entrer dans le château où se trouve l’unique caserne d'Elis tandis que les érudits disposeront notamment du Collège.

    La question des nobles étant un point particulier, nous avons tenu à faire une note détaillée à ce propos.




.:: Autour de la Noblesse ::.
La noblesse / La haute aristocratie / La basse aristocratie



    Dans le monde d’Osh, la caste des nobles regroupe des nobles de deux catégories : la pure noblesse et la haute aristocratie dont les nobles déchus (dès leur treize ans). Les nobles, sous-entendus de la pure noblesse, sont les gens de la famille de Lirk Oss étant liés à un Osh. Ceux-ci ont le droit de vivre au château. La basse aristocratie, de castes variées, représente un cercle d'individus ayant gagnés des faveurs, un titre grâce à leur réussite ou sont simplement très influents.




Les nobles

    Actuellement, il n’existe plus qu’une famille noble sur le royaume: celle des Oss. La famille Oss a comme descendant direct Lirk Oss et, seuls les nobles reconnus - donc êtres ayant un lien de sang avec Lirk Oss ET étant liés à un Osh- peuvent vivre au château avec leur époux et leurs enfants. Les nobles ont plus de droits que la moyenne des gens (une parole plus crédible et plus d’influence en cas de conflit) et ont donc plus de facilités à atteindre leurs objectifs terrestres ou spirituelles.

    Que se passe-t- il pour les individus nobles par alliance? Si un individu épouse un noble, il obtient ainsi le droit de siéger avec lui au château. Le mariage peut bien être consommé, avoir des enfants mais si le dignitaire Oss décède, l’époux est instantanément déchu de ses privilèges. Dès lors, il est renié : seul l’enfant aura encore le droit de vivre au château jusqu’à ses treize ans. Néanmoins il est dit que pour rester, l’époux aurait une chance de convaincre l'empereur en lui prouvant son mérite mais cela n’arrive quasiment jamais. Souvent, le parent rejeté emmène avec lui sa descendance loin du château.

    Que ses parents soient vivants ou non, dès que l’enfant lié à Lirk Oss a treize ans, il est rejeté du domaine familial - et du château s’il y vivait - et perd littéralement son statut de noble pour être envoyé auprès d’un précepteur, il devient membre de la haute aristocratie. Lirk Oss ne lui offrira plus le moindre regard et cela jusqu’à ce que l’enfant revienne se présenter à lui pour retrouver son titre. L’enfant peut encore disposer de privilèges (or, demeure) en comparaison à l’existence des gens du bas peuple, mais cela ne provient pas de son droit en tant que noble de sang, mais juste de la bonne grâce et situation de sa famille. Ainsi, bien des habitants des Hauts Quartiers peuvent leur être égaux voir plus riches. Si le jeune noble garde parfois de l’influence et des avantages dans sa nouvelle vie, c’est uniquement parce qu’il dispose - possiblement - de plus de biens qu’une autre personne (si sa famille le soutient) et surtout, parce que la population craint son éventuel retour dans les faveurs du roi.

    Pour retrouver son titre, l’unique condition est de recevoir la projection de son Osh. Il est à noter que l’existence de ces créatures étant inconnues, en attendant ce surprenant évènement qu’est l’élévation, le noble déchu croit qu’il doit briller (à sa propre façon) pour se faire remarquer auprès du roi. Lirk Oss quant à lui, est en lien avec l’Osh le plus puissant - actuellement- des Sphères reliées à Astès. Il est alors capable d’un seul regard, de distinguer sur les yeux de la personne qui se présente à lui, la marque des Osh ; son propre protecteur lui soufflant tout ce qu'il doit savoir. Si le prétendant est un initié au Secret et ce, quel que soit l’âge de la personne, il retrouvera instantanément son titre de noblesse. Dans le cas contraire, il sera à nouveau rejeté du palais, accompagné des railleries qui en découlent. Pour rencontrer Lirk Oss, le noble déchu demandera tout bonnement audience au château.

    Si le noble déchu ne se lie jamais, il aura la vie que lui offre son simple héritage (patrimoine, or ou pauvreté) mais conservant à jamais son rang d’haut aristocrate, par son sang, il peut espérer qu'un de ses descendants puisse ramener l'honneur sur la famille. Si un de ces enfants reçoit la projection d'un Osh, il pourra tout a fait demander audience au roi, même s'il n'a jamais vécu au château, seul le lien du sang et l'Osh importe. Il faut savoir que la famille Oss est suffisamment ancienne et diversifiée pour qu’on puisse être noble de sang mais ne pas avoir vécu au château ou bien ignorer même jusqu’à ses aïeux pendant une grande partie de son existence. Ainsi, si un individu découvre des preuves témoignant de son lien de sang avec un Oss, il pourra, une fois lié, venir chercher un titre de noblesse que personne n’aurait osé imaginer jusque là.

    C’est parce que cette famille est ancienne que son arbre demeure un peu flou ; ainsi elle peut aisément disposer de nouvelles branches permettant de faire des nobles plus ou moins proches de Lirk Oss. De plus, en aucun cas, le lien sacré du sang ne pourra être bafoué : un individu ne pourra devenir noble qu’en appartenant à cette famille. Les faits d’armes font les héros et offrent la gloire, mais jamais les privilèges qui appartiennent aux seuls Oss. Néanmoins la loi des faveurs du roi est rude et il faut savoir qu’un frère de Lirk Oss n'ayant connu le salut d'un Osh pourrait finir dans la fosse commune (s’il n’a pas de moyens pour s’offrir une sépulture) alors que le cousin au troisième degré - lié - pourrait avoir la belle vie au château et un caveau princier. Quel que soit le lien du sang, tant qu’il existe : la noblesse peut être réclamée.

    Bien qu’il n’y parait, la famille Oss Pure – on ne considère pas là les bâtards de liaisons cachées qui ne sont connus du monde - n’est pas particulièrement étendue. Par ailleurs, la plupart de ses membres ne sont pas liés à un Osh et n’ont donc, aucun réel statut de noblesse : les nobles déchus forment la haute aristocratie.

    Exemple de personnages issus de nobles reconnus : Fridris Melka

    Retour à la Noblesse
    Haut de page



La haute aristocratie

    Ce sont là tous les nobles de sang qui n’ont pas d’Osh et ne sont donc pas reconnus comme tels. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ceux-ci ne vivent pas mal : bien qu’ils n’aient accès au château, ils ont souvent des domaines.

    La haute aristocratie ne définit pas une façon de vivre. Certains anciens nobles possèdent des terres, des commerces ou sont seigneur de ville ou chef de village. Ceux-ci gagnent donc leur vie en tant que rentier. Leurs affaires peuvent être particulièrement florissantes au point qu’un haut aristocrate puisse être plus riche qu’un noble reconnu et vivant au château. Cependant, il existe des hauts aristocrates pour qui la vie sourit bien moins : ceux-ci n’ont point d’héritage qui leur permet de vivre oisifs et doivent gagner leur pain. Ils peuvent même être à la rue.

    La plupart des hauts aristocrates sont fiers du sang qui coule en leurs veines. Ils n’hésitent aucunement à rappeler aux paysans leur lien avec l’empereur céleste et se tarent souvent des mêmes droits que les nobles même s'ils n'en ont pas le droit. Se distrayant principalement à organiser de fastueuses fêtes, ils aiment exposer leurs richesses, comme pour combler le manque de reconnaissance par une supposée outrance. Les naissances, les célébrations religieuses, tout est occasion pour eux de se revoir et d’affiner leurs relations. Ne croyez point que c’est par affection : ils aiment la politique autant qu’eux-mêmes et seules les affaires de profits les appellent à se côtoyer, cherchant pour la plupart d’entre eux, le moyen de se distinguer et de gagner en influence... toujours.

    A leur grand désarroi, rares sont les fois où les vrais nobles se présentent à leurs fêtes. Curieusement, dès leur ascension auprès du roi, ceux-ci s'éloignent des petites sphères aristocrates. Certains leur vouent alors une jalousie féroce et les dénigrent bien volontiers, en considérant que la gloire leur est montée à la tête, mais il suffit que l'ombre d'un noble s'approche et vous les verrez se plier en quatre pour lui. Lirk Oss, lui, n’est pas allé à une fête depuis bien longtemps ce qui ne cesse de vexer, encore aujourd'hui, bien de ses oncles et tantes qui l'invitent régulièrement. Pensez-vous le prestige d'une telle personnalité à un banquet...

    Les bas aristocrates, eux, sont au contraire souvent présents lors de ces fêtes : certains se révélant magnifiquement dans la hiérarchie sociale, les nobles déchus ne peuvent les ignorer et les admirent parfois. S’il fait toujours bon aux nobles de seconde catégorie de pouvoir se vanter auprès de ce beau monde, il faut avouer que ces méritants d'origine modeste sont surtout indispensables pour les garder de la ruine, leur emprunter de l’or ou pour placer leurs enfants chez les meilleurs précepteurs…

    Certains disent avoir entendu que d'autres cherchaient à faire changer les choses, mais tout le monde se défend de pareils discours et se renvoie mutuellement la balle. Le roi étant libéré de son mariage, la guerre des alliances est bien plus futée à mener. Les filles sont alors généralement envoyées au plus tôt auprès de Lirk Oss pour que celui-ci leur reconnaisse une quelconque grâce mais on le dit décidément difficile. La perspective de voir le sang de leur propre famille mêlé au premier héritier leur fait supporter bien des outrages et les font persister dans cette voie et parfois comme des acharnés. Après tout, il ne faudrait pas que les enfants des nobles qui eux, ont pu grandi au château, aient plus de chance que les leur...

    Exemple de Personnages issus de la haute aristocratie : Janus Vinberg ; Kathrynn Oss ; Kilstan Oss ; Ráichéal Aingeal ; Valentin Oss

    Retour à la Noblesse
    Haut de page



La basse aristocratie

    Si la haute est composée des nobles déchus, la basse l’est de roturiers s’étant élevés dans la société. Soutenus ou non par un Osh, ils se côtoient tous ensemble dans cette sphère aux multiples horizons. On y rencontre des savants, des militaires, des négoces... Ici, il ne faut pourtant pas croire qu'ils sont bafoués de toute part. Leur rang est certes un des plus modestes mais leur bourse a souvent son pesant d'or et leur réputation, les faveurs d'un grand nombre. Ce sont des hommes et femmes au parcours généralement admirable qui ont eu dans une certaine mesure une reconnaissance de la part de l'empereur.

    Jamais la basse aristocratie ne pourra pourvoir au statut de noble : ils n'ont de près ou de loin de lien du sang avec Lirk Oss. Ainsi, il n’est nulle question chez eux de tenter d’aller vivre au château et leurs affaires avec la haute aristocratie sont plus simples.
    Certains d’entre eux sont bien considérés par ces gens : souvent bons partis, ils sont mariés aux gens de la haute aristocratie. Ne croyez pas qu'ils envient cette haute caste non, mais ces travailleurs ont compris que la politique fait marcher les affaires, le cercle des nobles est proche de celui de la politique et le roi, est la clef de toute entreprise.

    S’il faut faire attention à ces gens plus qu’à ceux de la haute, c’est que – contrairement aux premiers - ils se sont construits à force de labeur et ne sont pas assis sur leurs acquis. Plus patients, ils connaissent les rouages du métier et savent tirer les faveurs de la populace. Ils sont un modèle pour eux, une chance de prospérer et leur cèdent bien plus facilement un petit pécule pour participer à leurs projets qu'à payer leur dîme aux seigneurs des domaines.

    Exemples de personnages de la Basse Aristocratie : Jade Doll ; Jeremiah Lazuan ; Pachdam Domsen ; Stevan Drimin

    Retour à la Noblesse
    Haut de page


.:: Bibliothèque - Mécènes - Sectes et Temple - Crieur ::.


Un lieu particulier : la Bibliothèque

    La bibliothèque se trouve à l'intérieur du Collège des Érudits, dans une aile accessible à tous. La bibliothèque, outre un lieu plaisant à visiter pour son cadre studieux, permet également d'emmagasiner des ouvrages. Ces ouvrages sont des créations de joueurs respectant le contexte RP, créations pouvant donc être issues de l'esprit de votre personnage (Un récit fantaisiste ne doit pas devenir anachronique). Libre à vous d'enrichir le savoir de votre cité par vos récits de voyages sur notre Terre, vos poèmes et traités divers, mémoires de votre personnage et de sa famille... Cependant, vous devez passer par un érudit - ou par l’Encrier si aucun ne souhaite vous y aider- pour y placer l’ouvrage de votre choix (les Gardiens peuvent interagir ou vous demander d'ôter votre publication si elle ne respecte pas notre univers). De vos ouvrages, vous pouvez disposer d’une nouvelle réputation et vous faire apprécier, ou au contraire déprécier par les concitoyens.

    Note: Puisque vous n'êtes pas celui qui poste votre ouvrage, veillez à transmettre par MP votre texte codé (entre les balises [ code] [ /code]) pour que votre mise en page soit respectée. Si l'érudit ne peut pas être à votre disposition pour vos mises à jour, l'Encrier pourra toujours vous aider.


Les Mécènes

    Chaque secteur d’Activité dispose d’un Mécène. Ce mécène est la personne la plus haute gradée de votre milieu : vous lui devez respect, ou du moins officiellement.

    Selon vos spécialités, les mécènes peuvent avoir à vous donner des ordres de missions secrètes en relation avec celles-ci mais pouvant vous demander de vous rendre en tout lieu du monde. Si vous choisissez de ne pas les réaliser, votre cote de respectabilité risque de baisser auprès de vos pairs et peut être même votre chemin s’allonger pour trouver grâce aux yeux d’un Osh. Plus vous êtes puissant, plus on vous demandera de la finesse et on vous confiera des devoirs difficiles à remplir.
    Selon vos actions et votre réputation qui en découlent, vous pouvez monter dans la hiérarchie de votre activité et qui sait, peut être même un jour devenir Mécène vous même?


Les Sectes et le Temple

    Les Veilleurs ont empêché aux religions païennes de se développer, préférant inculquer la foi au Secret, une foi sans réel précepte, pour une domination souterraine non moins rassurante. Cependant, un Osh peut considérer son protégé comme une sorte de prophète puisqu'il porte sa propre parole... celle d'un presque Dieu. Les Osh sont tous profondément dévoués à Dieu mais peuvent vouloir lui faire dire des choses... qu'il n'a jamais dites pour servir leurs intérêts qu'ils ne peuvent faire passer par le vote de la Sphère et appliquer par les Veilleurs. Ainsi, il peut apparaître des courants religieux -qui sont finalement des guildes d'un point de vue d'Osh- se devant de rester secret face aux Veilleurs. Si vous appartenez à une secte, le Guide religieux sera aussi vu comme un Mécène.

    Vous noterez qu'il n'est pas dans les secteurs d'activité d'aspirations religieuses. En effet, l'Ordre des Veilleurs est un cercle d'initiés auquel vous ne pouvez pas faire partie lors de votre arrivée. Si vous désirez épanouir votre foi, vous pouvez aller au temple demander audience auprès d’un prêtre. On dit que les temples ont toujours besoin de l’aide de leurs fidèles pour accomplir leurs desseins.
    Faire partie d’une secte n’est pas de tout repos : là encore vous devrez sûrement agir pour elle sans compter que votre présence peut déranger les veilleurs ou militaires qui parfois, peuvent tenter de vous supprimer.


Le Crieur

    En toute circonstance, faites attention au crieur : ses propos peuvent être déformés et on le dit achetable. Personne ne sait d'où il tire ses informations. Il pourrait faire baisser votre cote également, surtout si on lui a fait remarquer certains agissements suspects de votre part.



Vous avez encore quelques questions? Besoin d’éclaircissement?
Visitez la Foire aux questions ou venez vous exprimer dans la section Questions & Boîte à projet !

________________________________________________________________

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 14 Oct - 13:45 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Osh le Secret Gardé Index du Forum -> | - Très Hautes Sphères - | -> :: Le phare :: Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Se rendre sur le portail TourDeJeuVoir les explications de cet anneau sur le site TourdeJeuVoir la liste des jeux de cet anneauPour avoir un jeu de cet anneau au hasardPour voir le jeu précédent de cet anneauPour voir le jeu suivant de cet anneau