Osh le Secret Gardé Index du Forum


 
Osh le Secret Gardé Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: [RP]Qui veut se faire détrousser les poches ? ::
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Osh le Secret Gardé Index du Forum -> | - Terre - | Continent d'Astès :: Elis, la Capitale -> Bas quartiers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lyorn Aerich
Sous l'Oeil des Veilleurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2011
Messages: 43
Race: Aolia
Zone: Elis
Âge: 27 ans

MessagePosté le: Mar 5 Juil - 15:24 (2011)    Sujet du message: [RP]Qui veut se faire détrousser les poches ? Répondre en citant

Toute cette histoire l'avait tellement épuisé qu'il ne s'était pas rendu compte que le sommeil l'envahissait. Il piqua du nez et, apparemment, ronfla profondément. Ca devait être à cause du mélange des émanations des divers fruits et légumes pourris, éclatés contre le bois de son pilori. Lyorn n'avait jamais compris ce comportement. Dans les bas-quartiers, tout le monde semblait pauvre et à côté de ses sous, et pourtant, aucun n'hésitait à gaspiller de la nourriture contre les fauteurs de trouble. Pourquoi ne gardaient-ils pas cette précieuse denrée et ne jetaient-ils pas des pierres à la place ? Enfin, il ne se plaignit pas pour le coup de recevoir du jus de tomate.
Endormi comme un bien heureux malgré la position inconfortable de son engin de torture, il n'assista pas à la scène de séduction de sa camarade de jeu. Fort heureusement car il aurait sûrement tout fait capoter s'il l'avait vu à l'oeuvre...c'est alors que quelque chose le tira de son sommeil.

- Hum ? Quoi...?

La voleuse avait réussi l'opération "Evasion" et il était temps de filer. Lyorn prit un peu de temps à reprendre pleinement ses esprits. Sa vision ne s'était pas encore habituée à la luminosité nocturne et, rêvant de batailles navales, il lui fallait revenir à la réalité. Il tituba légèrement, se prit les pieds dans le corps inanimé du garde et tomba. Ouvrant les yeux, il vit devant son nez un petit trousseau avec plusieurs clés. Il resta interdit un instant, songeur, puis, sourit mesquinement. Il se hâta de le récupéré, puis, tiré par la manche, se releva promptement et se laissa guider par Cassialys. Ils disparurent dans les ténèbres de la nuit.


Après avoir couru plusieurs longues minutes afin d'être sûrs de ne pas se faire repérer tout de suite par la garde qui allait très certainement se lancer à leur poursuite, ils s'arrêtèrent dans une ruelle pour reprendre leur souffle. Comme s'ils avaient discuté de ça deux secondes auparavant, le capitaine pirate continua la discussion.

- Je...je me fous de ton or...*haaa haaa*...tout ce que je veux...c'est récupérer...ma bourse...*haaaa*...je dois...y retourner...

Il se tut un instant, voyant bien que sa respiration était trop haletante pour parler. Il sortit de sa poche le trousseau de clés qu'il avait volé au garde et les fit tinter en regardant la voleuse.

- Regarde, c'est sûrement les clés du poste de garde. Je dois absolument m'y rendre et tenter de récupérer le contenu de ma bourse. Ils vont tellement être occupés à nous rechercher qu'ils ne vont pas penser nous trouver là-bas. Alors, que comptes-tu faire ? Me suis-tu ou bien continues-tu ta propre route ?

Il ramassa les clés et jeta un coup d'oeil dans la rue perpendiculaire à la leur pour vérifier que personne ne se rapprochait. Quelque soit la décision de la jeune femme, il y retournerait de toute façon. Il n'avait par contre plus d'armes en sa possession, il devra se débrouiller pour en retrouver une s'il veut avoir une chance de réussir.
________________________________________________________________

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 5 Juil - 15:24 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cassialys Trentor
Sous l'Oeil des Veilleurs

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 48
Race: Hërn
Zone: Astès
Âge: 23 ans

MessagePosté le: Sam 6 Aoû - 17:32 (2011)    Sujet du message: [RP]Qui veut se faire détrousser les poches ? Répondre en citant

La fuite avait été menée hors d'haleine. Fallait mieux courirr vite pour ne pas se faire prendre par une patrouille de passage ou mieux encore... Par la relève de la garde. Voir un collègue assommé ne donnait pas envie de rigoler. Et l'inconscient allait prendre un de ses savons ! Voila ce que c'était de profiter de la situation d'une pauvre femme emprisonné !

Comme son éminent collègue de fuite, elle reprenait son souffle, pendant qu'il commençait à réciter son plan, sans doute élaboré dans son esprit en pleine ébullition. Il y tenait à sa satanée bourse. Allez savoir pourquoi. C'était un homme après tout, autant ne pas se poser de questions... Mais il était encore plus fou de vouloir retourner dans la gueule du loup. Quelle folie de sa part. Autant lui donner sa part d'or dans sa petite cachette. Mais il a dit qu'il en voulait pas. Et en plus, après toute cette aventure, Cassialys rechignait un peu à donner ce qu'elle avait acquis à la sueur de son front. Mais en même temps... Et si elle le laissait se débrouiller tout seul ? Bizarrement elle se sentait pas l'abandonner comme cela. Pourtant, c'était pas l'envie qui lui manquait. Après toutes les misères qu'elle avait reçues de sa part !

"T'es vraiment pas bien dans ta tête... retourner là-bas, rien que cela. Tu tiens vraiment à te faire pendre haut et court cette fois ? "

Bon en même temps, si elle pouvait récupérer ses biens et prendre un ou deuc trucs en même temps... Et il n'avait pas tort : on les rechercherait vivement.

"Pfff, je vais t'accompagner. Sans moi, tu seras vite repris. Ou alors tu risques de retomber sur des cageots de fruits"

Elle se permit un petit rire.

"Bon qu'est-ce qu'on attend ? "

Au moins allait-elle encore s'amuser.... à mieux fuir si les choses se corsaient encore une fois
Revenir en haut
Lyorn Aerich
Sous l'Oeil des Veilleurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2011
Messages: 43
Race: Aolia
Zone: Elis
Âge: 27 ans

MessagePosté le: Mer 21 Sep - 15:52 (2011)    Sujet du message: [RP]Qui veut se faire détrousser les poches ? Répondre en citant



Cassialys avait accepté de le suivre jusqu'au poste de garde. Elle prétendait y retourner pour rattraper les bourdes qu'il commettrait et soit-disant parce qu'il n'y arriverait pas tout seul mais une personne comme elle, voleuse de surcroit, ne prendrait pas autant de risque pour quelqu'un à part si un quelconque profit se profilait à l'horizon : elle avait certainement de solides raisons. Quoi qu'il en soit, on ne pouvait pas lui enlever le courage dont elle faisait preuve car il était extrêmement suicidaire de retourner vers le lieu qu'ils avaient fui et où on les avait condamné au pilori, surtout après s'être débarrassé d'un garde. En conclusion, leur petit duo n'avait pas encore tiré sa révérence et pour la première fois depuis qu'ils s'étaient rencontrés, Lyorn était plutôt heureux de l'avoir à ses côtés.

Ils se faufilèrent telles des ombres sans maître dans les rues les plus sombres, prenant soin de contourner au départ leur destination. Mais plus ils s'en rapprochaient, plus ils remarquaient que la présence des gardes se faisait grande. Il leur faudrait très bientôt être bien plus vigilant.

- Ils sont très nombreux...si on continue comme ça, on arrivera jamais à parvenir jusqu'au poste, pire, on se fera surement prendre, chuchota-t-il à Cassialys, le dos appuyé contre le mur d'une maison afin de ne pas se faire voir des soldats qui patrouillaient. Je te propose de passer par les toits. Je ne pense pas qu'ils s'attendent à nous voir revenir sur les lieux du crime et encore moins par la voie des airs. De plus, avec ton agilité, ça ne devrait pas te poser trop de problème.

Après s'être assuré qu'aucun garde n'arrivait dans les parages, Lyorn monta sur une caisse en bois puis, s'agrippa au rebord du toit de la maisonnée après s'être donné une impulsion. Une fois sur la toiture, ils continuèrent leur progression, sautant de maison à maison. L'avantage des bas-quartiers étaient que les bâtiments se trouvaient en général très proches les uns des autres, ainsi, les deux compagnons n'eurent pas trop de mal à avancer. La seule difficulté fut quand ils se retrouvaient face à une maison plus haute que celle où ils se tenaient.
Après plusieurs escalades et de couché-debout, le poste de garde apparut devant eux.

- Le voilà. Bien, comme je l'avais soupçonné, il n'y a pas grand monde alentour, deux voire trois gardes tout au plus à l'intérieur.

Il réfléchit quelques instants sur la meilleure façon de pénétrer dans les locaux sans en arriver à croiser le fer, surtout qu'ils n'avaient plus d'armes !

- Je pense que l'appât est notre meilleur atout..., dit-il en tournant malicieusement son regard vers elle.

Il lui afficha un sourire narquois. Et comme s'il s'attendait à ce qu'elle proteste, il dit sans la laisser parler.

- Aller quoi ! Tu es très rapide ! La plus rapide de nous deux ! Tu n'auras qu'à balancer une pierre dans les fenêtres et te tirer dès qu'ils t'auront vu. Après quoi tu n'auras qu'à les semer le temps que je récupère nos armes et ma bourse ! Si quelqu'un a bien le plus de pourcentage de succès à remplir cette mission, c'est toi !


[Désolé du retard...]

________________________________________________________________

Revenir en haut
Cassialys Trentor
Sous l'Oeil des Veilleurs

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 48
Race: Hërn
Zone: Astès
Âge: 23 ans

MessagePosté le: Ven 30 Sep - 11:53 (2011)    Sujet du message: [RP]Qui veut se faire détrousser les poches ? Répondre en citant

Pourquoi elle le suivait et le soutenait ? Sans doute qu'il l'amusait grandement avec ses bêtises. Et puis s'il se faisait capturer, elle ne pourrait pas prendre le plaisir de le détrousser à sa prochaine rencontre. Le monde était petit dans cet univers, elle le savait. On rencontrait au moins les personnes une seconde fois et un homme comme lui, maladroit et trop hautain... ben on ne pouvait le louper. Peut-être qu'elle devrait lui conseiller de faire attention aux autres voleurs des rues, pour garder l'exclusivité de sa bourse... s'ils arrivaient à la reprendre bien entendu.

Déjà, elle ne fut guère étonnée de voir le nombre de gardes : quelques uns. Une aubaine. On devait être en train de les courser dans toutes les rues. Heureusement qu'ils n'étaient pas assez futés pour penser aux toitures. Heureusement que leurs chefs n'avaient pas un brin de jugeote. Et le blondinet non plus on dirait, quand il parlait de jouer les appât. Elle manqua de siffler son mécontentement. Mais doué comme il était le pirate, il les ferait se faire reprendre. Et elle ne tenait pas à retourner en prison. Elle le regarda néanmoins avec un regard courroucé.

"Pfff, ne cherche pas à me complimenter, cela ne parait pas naturel chez toi. Dis plutôt que tu risques de glisser en cherchant à détourner leur attention oui..."

Elle se permit de glisser cette fois et lui sourit d'une façon plus qu'amusée.

"Toi aussi tu cours vite, puisque tu as su me rattraper, alors pourquoi pas toi ? "

Sur ses derniers mots, elle passa à l'action. Elle descendit de sa cachette et n'eut pas besoin d'un caillou pour attirer son attention. Les gardes étaient déjà le regard rivé sur elle, car son haut de chemisier s'était un peu... entrouvert... Elle se moqua ouvertement d'eux.

"Ben alors les gardes, vous en perdez votre langue ? Oui oui je suis bien une des échappés de la prison. Oh mais quel dommage, vous avez pas le droit de quitter votre poste, moi une faible créature... "

Puis elle lança un caillou et réussit à toucher le pif de l'un d'eux. D'un rire elle détala, entendant les insultes des gardes qui se lancèrent à sa poursuite, laissant l'entrée du poste de garde sans surveillance. Simple, manquant de finesse, mais efficace
Revenir en haut
Lyorn Aerich
Sous l'Oeil des Veilleurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2011
Messages: 43
Race: Aolia
Zone: Elis
Âge: 27 ans

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 16:16 (2011)    Sujet du message: [RP]Qui veut se faire détrousser les poches ? Répondre en citant

Décidément, il ne la comprendrait jamais. Elle, plus que toutes les autres femmes qu'il avait pu rencontrer. A quoi cela lui avançait-il de lui déblatérer tout son foin sur la légitimité de celui qui devait jouer l'appât  si c'était finalement pour accepter d'y aller ? Encore une perte de temps se disait-il. Après tout, elle devait se sentir obligée de faire cela pour garder la tête haute parce qu'elle savait au fond d'elle qu'il avait raison. Oui, ça ne pouvait être que ça. Lui se trouvait bien au-dessus de ce genre de comportement.
Il la regarda donc filer droit vers l'ennemi et sans prendre de gants, provoqua les soldats se trouvant encore sur place et pour couronner le tout, afin d'être sure d'avoir capté leur attention, lança vigoureusement un caillou à la tête de l'un d'eux. Ca y est, le piège s'ouvrait. Il lui devait au moins ça, elle était douée pour rendre furieux les hommes !

Il la regarda prendre la poudre d'escampette, suivie de près par trois gardes en colère. Après s'être assuré qu'aucun d'eux ne faisait machine arrière et qu'il n'y avait plus aucun mouvement suspect dans le poste de garde, Lyorn murmura un "bonne chance" à sa partenaire de mauvais tour, puis, descendit de son perchoir afin de se glisser dans les locaux. Ils étaient constitués de plusieurs pièces, la première se trouvant être une petite salle servant sûrement de poste de vigie. Il y avait une toute petite table avec un jeu de cartes posé dessus et une pomme à moitié mangée. Après un vif coup d'oeil, il constata que sa bourse ne se trouvait pas là. Aucune surprise à cela. Il se doutait bien que les pièces avaient du être déjà distribuées entre les soldats de la compagnie. Ce qui l'intéressait était la bourse en elle-même.
Il continua son avancée en prenant son temps. Il n'avait pas envi de tomber sur une mauvaise surprise. La deuxième pièce avait été aménagée en tant qu'armurerie. Sur les murs reposaient différentes armes pour la plupart des épées bâtardes ou longues, quelques arbalètes et arcs accompagnés de leurs carreaux et flèches ainsi que quelques morceaux d'armure.
Agréable surprise : il repéra parmi toutes ces armes la dague de Cassialys en plus de son arbalète légère à répétition et son sabre d'abordage. Ne se faisant pas prier, il s'empressa de s'équiper, glissa le poignard dans sa ceinture et continua ses investigations.

Le couloir débouchait semblait-il au réfectoire. Là, une longue table gisait au centre de la salle avec nombre de chaises mal rangées. Lyorn se dit que la discipline ne régnait visiblement pas à l'écart des regards de la population et cette pensée le fit sourire. Il remarqua une porte ouverte au fond du mess et, à en voir le tableau du roi qui était accroché sur le mur, il devait s'agir du bureau du chef de garnison, là où se trouvait certainement sa précieuse bourse. Alors qu'il s'y dirigeait, il s'aperçut, un peu tard peut être de la présence d'un soldat. Ce dernier était vautré dans sa chaise, les pieds posés sur la table, et ronflait de tout son saoul. Surpris aux premiers abords en le voyant, Lyorn se détendit peu à peut et fut même amusé du spectacle. Il laissa là le faignant dont même la voix criarde de Cassialys n'avait pas réussi à le réveiller et pénétra dans le bureau. Persuadé d'y retrouver l'objet de sa quête, il fouilla partout, soulevant les parchemins disséminés un peu partout sur le dessus du meuble, ouvrant tiroirs sur tiroirs. Perte de temps. Il n'y avait rien. Enragé par sa déception, il frappa du poing sur le bureau. Il soupira, gagné par le désespoir et baissa la tête, comme si le poids du monde tout entier lui retombait dessus. C'est là qu'il la vit. Elle gisait là, par terre, sous le meuble du chef, laissé à l'abandon par un ignorant qui n'avait même pas idée du trésor qu'elle représentait à elle seule, elle, petite bourse en cuir. Il la saisit d'un geste rapide quand tout à coup quelqu'un se saisit de lui à son tour.

Surement réveillé par le bruit du choc de son poing sur le bois, le garde était venu voir ce qui l'avait tiré de ses ronflements. Enlacé par derrière, Lyorn ne pouvait se soustraire à l'étreinte de l'homme, privé de ses bras. Il agita dans le vide ses jambes afin de trouver une force nécessaire pour se dégager. En vain, son adversaire était plutôt costaud. La seule chose qui lui restait à faire était de prendre appui sur ses jambes et de pousser son assaillant contre le mur, ce qu'il fit. Il accompagna son effort d'un cri rauque et se sentit partir en arrière, toujours balloté dans les bras du soldat qui frappa violemment le mur derrière lui. Le choc lui fit desserrer ses bras qui maintenait le capitaine qui en profita pour s'en échapper. Alors qu'il se retournait pour faire face à son ennemi, il vit tomber à ce même moment le tableau sur la tête du garde. La belle peinture s'empila en se déchirant sur le crâne de ce dernier. Lyorn ne put s'empêcher de pouffer en voyant l'image du roi trouée à l'endroit du visage. Mais saisissant l'occasion, il frappa l'homme à la tête en guise de coup de grâce afin qu'il reprenne ses exercices de ronflements, puis, détala aussi vite qu'il le put du bâtiment avant que les gardes ne reviennent.

Il ne restait plus qu'à retrouver Cassialys afin de lui remettre sa dague. Il restait juste à espérer qu'elle ne s'était pas fait prendre...
________________________________________________________________

Revenir en haut
Cassialys Trentor
Sous l'Oeil des Veilleurs

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 48
Race: Hërn
Zone: Astès
Âge: 23 ans

MessagePosté le: Jeu 1 Déc - 21:00 (2011)    Sujet du message: [RP]Qui veut se faire détrousser les poches ? Répondre en citant

Finalement, cela n'avait pas été une si bonne idée que cela que de jouer les appâts. Ces satanés couraient vite... Et bien. Elle osa à peine tourner la tête pour voir s'ils la suivaient toujours. Les bruits de pas suffirent à confirmer que sa fuite ne serait pas aussi simple qu'elle le pensait ; elle entendait le bruit lourd de leurs bottes se rapprocher à chacun de leurs pas de course. Oh oh.... Elle essaya bien d'allonger la foulée, mais ils n'en démordirent pas. 


*Je crois que vous allez apprendre ce qu'est l'endurance.*


A condition de pas se trouver sur le chemin d'un ou deux malheureux passants. Aussitôt, elle obliqua à quatre-vingts dix degrés pour prendre une rue... bondée de monde. Elle serra les dents et continua dans sa lancée. Si elle tombait ou ralentissait à cause de la marée humaine, elle se ferait reprendre. Et elle n'y tenait pas vraiment. Ce ne fut pas faute pourtant de jouer des coudes et des poings pour obliger les gens à se pousser ; sa course de fuite était vachement ralentie. Les gardes la rattrapaient. Elle sentait déjà eur haleine sur sa nuque tellement ils braillaient. 


Elle poussa un marchand qui la repoussa à son tour, provoquant sa chute dans une chapelle d'injures. Elle grimaça et se remit debout juste à temps. Un des gardes avait cherché à lui sauter dessus. Ses mains se refermèrent déjà dans le vide. Bon en même temps, il avait mal calculé son coup... En voyant la donzelle courir presque à quatre pattes pour fuir à nouveau tout en se redressant tant bien que mal. Et la course poursuite continua comme cela pendant une bonne quinzaine de minutes. 


Cassialys réussit à en semer un, à bout de souffle. Mais le second était tenace et elle conclut que c'était elle qui allait s'épuiser avant lui...Et si elle le semait sur les toits ? Juste à ce moment là, elle aperçut des caisses entassées les unes sur les autres... Elle commença à y monter quand une forte poigne lui attrapa la cheville et la tira violemment. La jeune femme hurla plus de surprise que de douleur et se débattit. 


"Sale garce, ne crois pas t'en...."


Elle lui décocha un coup de pied de sa jambe libre et reprit sa montée, profitant de la souffrance du garde pour lui fausser compagnie... Tout en le maudissant de lui avoir fait mal... Sa cheville devait être foulée... Saleté de garde...Elle dut éviter de sauter de toit toit, privilégiant les toitures qui s'accrochaient les unes aux autres....Et quand elle pensa avoir semé le garde, elle put s'arrêter pour reprendre son souffle, en s'appuyant sur une petite cheminée. Une fois moins haletante, elle tâta sa cheville. Elle ne semblait pas cassée, mais elle n'allait pas pouvoir marcher correctement avant plusieurs jours. Quelle poisse. 


*C'est bien ma veine... J'espère que l'autre ne s'est pas fait prendre. J'aurai un peu de mal à le sortir de là.*


Bon, si elle se mettait à sa recherche, ce serait un bon moyen de s'assurer qu'il n'avait pas été remis en prison... Elle galera un peu à travers les toits et quand elle crut le voir, elle s'accrocha à une vieille gouttière... Et quand elle cédà, on put voir une Cassialys volante tomber dans un vieux tas d'ordures, qui put lui amortir la chute. Au moins, elle était devant Lyorns. 


"Salut toi....Je vois que tu es entier...."


Elle se redressa en grimaçant et en rejetant des épluchures de patates coincés un peu partout sur elle. 
Revenir en haut
Lyorn Aerich
Sous l'Oeil des Veilleurs

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2011
Messages: 43
Race: Aolia
Zone: Elis
Âge: 27 ans

MessagePosté le: Dim 22 Jan - 19:52 (2012)    Sujet du message: [RP]Qui veut se faire détrousser les poches ? Répondre en citant

*BADAM*

Lyorn tourna la tête vers l'origine du bruit et vit un tas d'ordures explosé avec en son centre un fessier apparent. C'est alors que des immondices apparut la tête de sa "partenaire", coiffée de peau de banane, de tomates écrasées et autres produits impossibles à identifier. Celle-ci se releva en essayant de se nettoyer au mieux.

- Oui, comme tu peux le voir. Désolé si cela te contrarie. Mais comment m'as-tu retrouvé ? Non, laisse, ce n'est pas important. Tu es sûre de ne pas t'être fait suivre ?

Il s'engouffra un peu plus dans la ruelle en détectant de son mieux si des gardes étaient toujours à leur trousse. Une fois qu'ils s'étaient tous deux assurés que les environs étaient calmes, il se retourna vers elle et lui tendit sa dague.

- Tiens, c'est tout ce que j'ai pu récupéré. Bien évidemment, l'or qui se trouvait à l'intérieur de ma bourse a dû être partagé entre les soldats. Mais j'ai au moins réussi à la reprendre !

Il secouait la bourse devant son visage enjoué avant de la remettre à sa ceinture.

- Bien, pour fêter cela, je te propose d'aller se remplir le gosier ! J'ai la gorge sèche et après tous ces efforts et ces émotions, il me faut un bon réconfortant. Qu'est-ce que tu en dis ? Après cela, chacun sera libre de reprendre le court normal de son existence.

Il se leva puis s'immobilisa et se retourna vers Cassialys.

- Par contre, ça ne te dérange pas de payer, je n'ai plus rien sur moi !

Alors qu'il la vit se lever, il remarqua qu'elle se tenait de façon étrange, comme si elle sa jambe lui faisait mal.

- Qu'y-a-t-il ? Tu es blessée ?
________________________________________________________________

Revenir en haut
Cassialys Trentor
Sous l'Oeil des Veilleurs

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 48
Race: Hërn
Zone: Astès
Âge: 23 ans

MessagePosté le: Mar 21 Fév - 21:29 (2012)    Sujet du message: [RP]Qui veut se faire détrousser les poches ? Répondre en citant

Heureusement qu'elle n'allait pas passer son temps à protester des immondices qui la couvraient. A peine relevée, elle avait tenté d'en enlever le maximum, grimaçant en retirant une tomate un peu trop... fermentée. L'odeur n'était pas top et pour les cheveux encore moins.... Tant pis pour la douche. Elle manqua de se moquer du jeune homme, mais s'en abstint.

"Est-ce l'air de quelqu'un qui se laisse suivre. Si je n'avais pas eu cette malchance de démon, peut-être que je n'aurais pas eu des soucis sur ma fuite. Toi tu as eu une sacrée chance. S'il 'n y avait pas eu tous ces déboires, tu serais encore en train de me chercher dans les rues, ou en train de de maudire de tous les noms. "

Autant être franche sans être vulgaire, mais elle avait dit cela sous un ton presque ravie. Au moins, elle n'était plus en prison. Et les gardes ne les poursuivaient plus. Du moins, elle l'espérait. Elle en avait assez que le destin joue avec ses nerfs. Elle regarda encore sur elle si des détritus ne cherchaient pas à rester collés sur elle, le temps que Lyorn reconnaisse la ruelle et s'assure qu'aucun garde ne passait par ici. Quand il revint, ce fut pour lui donner la dague. Puis quand il lui présenta la bourse, pour lui dire qu'il avait récupérer une partie de son dû, elle avait l'impression que c'était presque pour la provoquer. Un coup de main, et elle pourrait le lui arracher des mains. Mais bon... Après toutes ces mésaventures, elle ne sentit pas dans l'envie de l'embêter. Assez, c'était assez. Puis elle avait sa part de butin, qui l'attendait sagement dans un coin. Par contre quand il affirma qu'il n'avait pu rien pour payer à boire, pour passer le stress de cette journée, elle sourcilla.

"Tu es bien culotté mon gaillard. Alors que tu as une bourse pleine maintenant ! Et ce serait en plus à moi de débourser en plus ? "

Elle soupira. De toute façon; il avait bien mérité qu'elle lui paie à boire. Ne l'avait-il pas aider ? Il s'inquiéta même un peu pour elle.

"C'est rien, je me suis juste foulée la cheville. Si j'arrive encore à m'appuyer dessus, c'est que j'ai rien de cassé"

Normalement. Et elle espérait que non. Puis en clopinant, elle passa devant Lyorn, l'invitant à la suivre. Heureusement, ce fut qu'après deux trois passages dans les ruelles qu'une petite taverne se présenta. Ils y pénétrèrent et sous l'oeil un peu circonspect du tenancier, en dardant ses yeux sur une jeune femme un peu sale (pas qu'un peu d'ailleurs). Cassialys s'assit et soupira de plaisir de poser enfin son derrière sur une chaise. Elle tenait déjà dans sa main quelques piécettes, qu'elle posa sur la table.

"Ne t'affoles pas, c'est ma réserve de secours. Et non, je ne t'ai rien volé. Ta bourse est toujours à sa place... Regarde ce que tu peux te commander à boire, en m'en laissant assez pour avoir ma pinte. Tu as bien mérité que je paie un coup, mais moi aussi j'ai soif. "


Pourvu qu'il ne cherche pas à commander la boisson la plus chère de la maison... Elle n'aurait pus vraiment grand chose à se mettre sous la langue après... Il en serait bien capable...

[HRP : si jamais tu coinces un peu, fais moi signe et je ferai ce qu'il faut Wink]
Revenir en haut
Eclat Divin
Guides

Hors ligne

Inscrit le: 09 Déc 2010
Messages: 80
Race: Divine
Âge: Sans Âge

MessagePosté le: Mer 12 Sep - 15:52 (2012)    Sujet du message: [RP]Qui veut se faire détrousser les poches ? Répondre en citant


Once upon a time - Hypnotises



    Les rumeurs sont tantôt vagues, tantôt plus denses mais on se souvient encore de cette histoire et eux, gardèrent précieusement le souvenir de ce jour de rencontre.




Je me permets de clôturer ce RP. Si vous désirez revenir le jouer, il suffira de vous concerter avec les autres joueurs et/ou d'envoyer une missive à une de nos Divinités
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:41 (2017)    Sujet du message: [RP]Qui veut se faire détrousser les poches ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Osh le Secret Gardé Index du Forum -> | - Terre - | Continent d'Astès :: Elis, la Capitale -> Bas quartiers Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Se rendre sur le portail TourDeJeuVoir les explications de cet anneau sur le site TourdeJeuVoir la liste des jeux de cet anneauPour avoir un jeu de cet anneau au hasardPour voir le jeu précédent de cet anneauPour voir le jeu suivant de cet anneau